Formation initiale et continue et en apprentissage (en M2)

Mention : Industries culturelles
Parcours : Industries créatives et médiatiques 
Durée des études : 2 ans (4 semestres)
Crédits ECTS : 120 crédits (30 ECTS par semestre)
RNCP : Fiche RNCP 36768

Présentation et objectifs de la formation

Vous souhaitez devenir un·e professionnel·le des industries culturelles et créatives capable de conduire des projets au sein d’entreprises et équipements culturels ;

Vous vous projetez vers les métiers de concepteur·trice de projets culturels, de communication, marketing, développement culturel territorial et de relations avec les publics dans des secteurs aussi diversifiés que la musique, le spectacle vivant, le cinéma, l’audiovisuel, l’édition, les services culturels et acteurs du web, les cabinets de conseil et le mécénat, le tourisme culturel ;

Le parcours Industries créatives et médiatiques propose de vous former, en articulant connaissances théoriques et savoirs professionnels, afin d’acquérir des compétences spécifiques au champ culturel vous permettant de :

  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif,
  • Porter des projets au sein des différentes filières des industries culturelles et créatives, de leur production à leur diffusion jusqu’à leur valorisation (programmation, médiation, communication, commercialisation),
  • Maîtriser les diverses problématiques d’un projet, notamment lié au numérique, au sein d’une industrie créative et médiatique,
  • Concevoir et conduire des actions de communication liées aux industries créatives et médiatiques en intégrant les outils numériques,
  • Maîtriser les stratégies des industries créatives et les enjeux de développement du secteur,
  • Développer des capacités d’expertise, d’étude et d’analyse.

Les spécificités du master Industries créatives et médiatiques

L’intervention complémentaire d’enseignant·es-chercheur·es et de professionnel·les du domaine de la culture et des industries culturelles et créatives permet une articulation entre les approches, les savoirs et les mises en œuvres théoriques, analytiques et pratiques.
Le domaine est appréhendé dans une conception plurielle amenant à former des futur·es cadres possédant une connaissance approfondie des stratégies des industries créatives et médiatiques et une capacité de définition des orientations et objectifs de leur institution, tout particulièrement des stratégies de ces industries dans le numérique.

L’apprentissage

Le parcours est disponible en apprentissage en Master 2. Les contrats d’apprentissage et les contrats de professionnalisation doivent être souscrits sur une période d’un an.

Un·e tuteur·trice pédagogique guide et suit le travail de l’apprenti·e à l’université comme sa progression et son insertion en entreprise. L’apprenti·e est salarié·e et la formation est organisée en lien avec un centre de formation d’apprentis.


Tout·e étudiant·e en situation de handicap ou rencontrant des difficultés de santé, quelle qu’en soit la nature (motrice, psychique, sensorielle, maladie invalidante…), et quelle qu’en soit la durée, peut bénéficier, s’il/elle le souhaite, des services du bureau d’accueil des étudiant·es en situation de handicap. (Plus d’infos.)

  • Déroulé de la formation

    Organisation de la formation

    La première année du Master Industries culturelles, parcours Industries créatives et médiatiques repose sur des enseignements très largement mutualisés avec le Master Dynamiques culturelles. Son objectif principal est de former aux fondamentaux scientifiques et aux réalités professionnelles des industries culturelles. Elle propose ainsi des enseignements mutualisés autour des principales caractéristiques des industries culturelles et créatives et de leurs rapports aux territoires tout en offrant des enseignements de spécialité en anglais. Elle ouvre également vers les spécificités du parcours Industries créatives et médiatiques relatives aux questions de marketing des produits culturels et de financement des acteurs socio-économiques. Des cours de droit de la propriété intellectuelle et une préparation à l’insertion professionnelle permettent d’acquérir des éléments de méthodologie professionnelle.

    La seconde année propose une spécialisation des démarches de la gestion de projet, sur les territoires, dans les structures et en lien avec les politiques culturelles et entrepreneuriales. Grâce à l’intervention de chercheuses et chercheurs spécialistes des secteurs culturels et de professionnel·les expérimenté·es des industries culturelles et médiatiques, elle vise à conjuguer les approches relatives :

    • aux différents acteurs de la vie culturelle (entreprises, équipements, collectivités, associations, entrepreneurs…),
    • aux différentes formes de production culturelle (musique, cinéma, édition, télévision…) et leur circulation nationale et internationale,
    • à l’environnement numérique dans lequel se déploient les industries culturelles et créatives, avec un accent mis sur la question des plateformes et des algorithmes,
    • aux pratiques dans leur diversité, aux médiations, aux actions culturelles, à la circulation des savoirs, aux ressources numériques

    Un stage est obligatoire en première comme en seconde année. Il a une durée minimale de trois mois en master 1 et de cinq mois en master 2. La formation propose une aide à la recherche de stage grâce à son réseau de partenaires.

    L’assiduité aux cours est obligatoire et contrôlée.
    Le contrôle continu détermine la validation des semestres et la délivrance du Master.

    Programme

    Année 1 / Semestre 1 :

    UE 1 Industries créatives, culture et société (10 ECTS)
    UE 2 Economie, marketing et financement des industries culturelles et médiatiques (10 ECTS)
    UE 3 Territoires de la culture et des industries créatives (10 ECTS)

    Année 1 / Semestre 2 :

    UE 4 Culture and Creative Industries : Transformations and issues (cours en anglais) (10 ECTS)
    UE 5 Gestion de projet, insertion professionnelle et stage (20 ECTS)

    À partir de la rentrée 2023, la formation en deuxième année ouvre en apprentissage.

    Année 2 / Semestre 3 :

    UE 6 Mutations des industries culturelles et médiatiques (8 ECTS)
    UE 7 Productions des industries créatives et économie du numérique (8 ECTS)
    UE 8 Communication et marketing à l’ère de l’économie créative (8 ECTS)
    UE 9 Creative turn and digital transition in the Anglo-saxon countries (cours en anglais) (6 ECTS)

    Année 2 / Semestre 4 :

    UE 10 Gestion de projet et management dans les industries créatives et médiatiques (10 ECTS)
    UE 11 Actualité de la recherche, insertion professionnelle et mémoire (20 ECTS)

  • Compétences

    L’enjeu principal du parcours Industries créatives et médiatiques est d’offrir une formation sur les grands enjeux et défis que rencontrent les industries créatives et les médias à l’ère du numérique et de la mondialisation, permettant l’intégration de savoir-faire, de modes de raisonnement, de normes et pratiques des univers professionnels constitutifs des industries culturelles, créatives et médiatiques.

    Au terme de cette formation, les étudiant·es diplômé·es sont en capacité d’analyser les stratégies et politiques culturelles des structures dans leur rapport à leurs projets, à leur territoire, à leurs publics, à leurs partenaires. Ils et elles savent maîtriser les outils d’enquêtes, de recherche et d’analyse documentaire, ainsi que la rédaction de rapports d’étude, grâce notamment à leur expérience acquise durant la formation avec la rédaction d’un mémoire visant à auditer leur structure d’accueil en stage et en apprentissage.

    Les étudiant·es, dès la première année et de façon accentuée en seconde année, ont la possibilité de se spécialiser via leur choix de thématiques de travail et de stage (par exemple sur une des filières des industries culturelles et créatives) mais aussi sur des thématiques scientifiques qui leur permettront de candidater par la suite à une entrée en doctorat.
    Si l’approche économique des industries culturelles, éducatives et créatives est au cœur des recherches du LabSIC, les recherches pourront également porter sur toutes questions s’intéressant à la circulation des discours et des représentations dans l’espace public.

  • Conditions d’admission et pré-requis

    Peuvent candidater les étudiant·es titulaires de licences en sciences de l’information et de la communication, en sciences humaines et sociales, de classes préparatoires aux grandes écoles et aussi de BUT en communication, en animation sociale et socioculturelle.

    Les candidatures seront examinées sur dossier puis sur entretien.

    Le Master est ouvert aux candidat·es relevant de la formation continue.

  • Inscription

    Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site http://inscriptions.univ-paris13.fr/ (rubrique “Je m’inscris’ ou “je me réinscris”) à compter du 28 juin 2023.
    Vous rencontrez des difficultés ? Écoutez le premier numéro de Cast Campus, le podcast de la vie universitaire, dédié aux inscriptions !

    Droits de scolarité

    Contribution Vie Étudiante et de Campus : 100 euros.
    Pour obtenir l’attestation CVEC, se connecter à www.messervices.etudiant.gouv.fr et avec votre compte à https://cvec.etudiant.gouv.fr/
    Droits nationaux pour le master (LMD), soit 243 euros.

    Pour la Formation continue :
    Tarifs Formation professionnelle USPN 2023-2024

  • Poursuite d’étude et insertion professionnelle

    Poursuite d’études

    Le Master a une vocation professionnalisante et permet également une poursuite d’étude en formation doctorale pour les étudiant·es qui le souhaitent. Ils et elles ont alors la possibilité de s’inscrire en thèse au LabSIC et rejoindre l’école doctorale Erasme ou d’autres formations doctorales en France comme à l’étranger en bénéficiant notamment du soutien et du réseau international du Laboratoire d’Excellence « Industries Culturelles et Création Artistique ».

    > Doctorat Sciences de l’information et de la communication

    Insertion professionnelle

    Le diplôme vise ainsi à former des :

    • Chef·fes de projet, et en particulier des chef·fes de projet numérique au sein des industries créatives et médiatiques,
    • Chargé·es de communication,
    • Chargé·es des relations avec les publics,
    • Chargé·es de développement culturel territorial,
    • Chargé·es d’étude socio-économiques,
    • Concepteur·trices et développeur·ses de projets culturels et de communication,
    • Assistant·es de production dans les domaines de la musique et du cinéma, des compagnies de spectacle vivant ou des structures muséographiques et patrimoniales,
    • Chargé·es de missions stratégiques,
    • Développeur·ses des relations avec les entreprises non culturelles en particulier pour le développement du mécénat,
    • Conseillers/conseillères en conduite du changement dans les industries de la culture et de la communication.
    Taux d’insertion à 18 mois : 75 %
    Taux de diplômé·es en recherche d’emploi à 18 mois : 23 %
    Taux de poursuite d’étude à 18 mois : 2 %
    (Enquête OVE 2022 portant sur les diplômé·es 2020 et 2021 en Industries culturelles.)

Candidatures 2024-2025

Master 1 FC :
Dépôt de dossier :
1er mars au 03 mai
Admissibilité :
03 juin
Entretiens :
10 au 14 juin
Résultats d’admission :
21 juin

Master 2 FI / FC :
Dépôt de dossier :
1er mars au 03 mai
Admissibilité :
03 juin
Entretiens :
10 au 14 juin
Résultats d’admission :
21 juin

Master 2 FA :
Dépôt de dossier :
1er mars au 03 mai
Admissibilité :
16 mai
Entretiens :
21 au 24 mai
Résultats d’admission :
31 mai
(Les candidatures s’effectuent sur la plateforme E-candidat)

Pour déposer une demande de candidature dans l’une des formations de votre choix (Licence, Master), suivez la procédure indiquée : CANDIDATURES

Brochure de la formation

> Master Industries créatives et médiatiques

Contact

UFR des Sciences de l’Information et de la Communication
Université Sorbonne Paris Nord
99 avenue Jean-Baptiste Clément
93430 Villetaneuse

Secrétariat pédagogique Master ICM
Leila TARYBQY
Bâtiment G – 1er étage
Bureau G 210
01 49 40 20 44

Accueil secrétariat

Lundi – Mardi :
09h00-12h30 / 13h45-17h00
Mercredi – Jeudi :
09h00-12h30 / 13h45-16h45
Vendredi :
08h00-12h30 / 13h45-15h00

Responsables de pôles

Responsable pôle formation continue
Isabelle AURIEL

Responsable pôle formation initiale et apprentissage
Sandra CELOT

Responsable de formation

Master 1 et 2
Alix BENISTANT
Bureau F 204

Établissement partenaire

https://www.formasup-paris.com/

Indicateurs de suivi 2021-2022

Taux de réussite FI : 71 %
Taux de réussite FC : NC
Taux d’interruption en cours de formation FC : NC